Erdogan appelle à “l’ARMÉE de l’Islam” pour ATTAQUER Israël de toutes parts

By on 11 avril 2018

Getty

Le président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, et son parti au pouvoir, Justice et Développement (AKP), ont annoncé vouloir créer une “armée de l’Islam” pour mener la guerre contre Israël, a-t-on révélé.

Il y a moins d’un mois, le quotidien turc Yeni Şafak publiait pour Erdogan un article intitulé “Un appel à l’action urgente” et sur le site internet du journal “Et si une armée d’islam se formait contre Israël?”

Il a appelé les 57 Etats membres de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) à former une armée commune pour attaquer simultanément Israël de tous les côtés.

L’article disait: “Si les Etats membres de l’OCI s’unissent militairement, ils constitueront l’armée la plus vaste et la plus complète du monde.

“Le nombre de soldats actifs serait d’au moins 5 206 100, tandis que le budget de la défense atteindrait environ 175 milliards de dollars (124 milliards de livres sterling)”.

Ceci a été accompagné d’une carte interactive fournissant la formation des forces militaires pour une attaque musulmane commune sur Israël.

L’article fournissait des détails supplémentaires sur le plan, en disant: «On s’attend à ce que 250 000 soldats participent à la première opération possible.

“Les bases terrestres, aériennes et navales des Etats membres situés dans les régions les plus critiques seront utilisées.

“Des bases communes seront construites dans un court laps de temps … Il est possible de mobiliser rapidement 500 chars et véhicules blindés, 100 avions et 500 hélicoptères d’attaque et 50 navires.”

Erdogan n’a pas nié son soutien au rapport et a déclaré à plusieurs reprises qu’il aimerait ressusciter l’Empire ottoman.

Le tyran a établi des bases militaires au Qatar et en Somalie et a récemment conclu un accord avec le Soudan pour acquérir une île soudanaise dans la mer Rouge qui servira de base militaire.

Il a également menacé à plusieurs reprises d’envahir les îles grecques de la Méditerranée et a récemment envahi la Syrie sous prétexte de combattre le terrorisme kurde.

getty

Erdogan a également emprisonné des journalistes et des activistes qui se sont exprimés contre son régime.

Mais l’Union européenne exhorte les membres à approuver un montant supplémentaire de 3,7 milliards d’euros (£ 3,28 milliards) pour aider la Turquie à faire face aux réfugiés syriens qui sont arrivés dans leur pays.

Bruxelles va maintenant faire pression pour que la Turquie reçoive 2,7 milliards d’euros supplémentaires (2,4 milliards de livres sterling) de la part des gouvernements nationaux, dont certains pourraient ne pas vouloir injecter de nouveaux fonds dans le pays.

Les relations de l’Europe avec Erdogan ont été tendues ces dernières années mais l’UE dépend de la Turquie pour garder un couvercle serré sur l’immigration en provenance du Moyen-Orient, où la guerre en Syrie a tué des centaines de milliers de personnes.

Cependant, un projet de document vu par Politico note que si les pays ne contribuent pas et que l’argent ne soit prélevé que sur le budget de l’UE, “les règles européennes standard s’appliqueraient et les Etats membres seraient exclus de la gouvernance de l’établissement”.

Les hauts responsables de l’UE rencontreront M. Erdogan le 26 mars dans la ville bulgare de Varna, malgré les réticences de beaucoup d’Européens.

Dimitris Avramopoulos, haut responsable des migrations du bloc, annoncera mercredi que la Commission européenne propose un financement supplémentaire pour les projets bénéficiant aux réfugiés syriens en Turquie.

La Turquie a accepté 3,5 millions de réfugiés en provenance de Syrie et l’UE dépense déjà un premier versement de 3 milliards d’euros (2,1 milliards de livres sterling) pour les aider.

Source Express.co.uk Matt Drake

About Jack

Directeur de la publication. Jacques, Jack, Ismaël. Plusieurs pseudos pour une seule personne ! Revenant à l'Islam depuis pas mal d'années, grâce à Allah, ma vie a été chamboulée non sans regret. Comédien de formation, humoriste, auteur, vadrouilleur dans le monde mais surtout à Paris. Je souhaite faire partager le quotidien d'un musulman à travers ce webmagazine, avec des articles et des vidéos.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *