Islamophobe et laïque extrémiste, c’est kifkif sur Tweeter (et ailleurs)

By on 26 janvier 2018

La frontière entre un raciste islamophobe et partisan de la laïcité est de plus en plus poreuse ( Mais y avait-il une différence avant ? ). Il m’arrive de laisser un commentaire sur Tweeter, comme sur Facebook, le risque est de tomber dans discussions et des débats qui n’en finissent pas. Comment les différencier quand les références intellectuelles sont les mêmes. Voici un échange que j’ai eu sur un Tweet de Céline Pina, celle (politiquement à gauche) qui avait comparé le voile à une croix de nazi.

Je lui ai simplement répondu :

Je n’ai pas tardé à avoir une réponse, mais pas de Pina :


Voilà qu’il reprend la croix gammée, comment arrive-t-on à faire cette comparaison ?

 

Là, il me sort toute la fine équipes dont la plupart sont des collabeurs harkis, d’ailleurs, il manque Lydia Guirous, mais il temps pour moi de me coucher, et je préfère couper pour la journée.

Après une bonne nuit, il était sûr qu’il n’allait pas me laisser tranquille, faut poursuivre du musulman jusqu’au bout, voilà que j’apprends que nous faisons partie de l’axe du mal, heureusement que je ne l’ai pas lu avant de m’endormir, sinon j’aurais fait des cauchemars.

D’ailleurs, je ne vois pas le rapport avec Erdogan, mais bon… Le président turc est le nouveau führer. Ce qui n’empêche pas que de milliers de touristes vont à Istanbul, je suppose donc que sous Hitler, on allait en masse en vacances à Berlin. Vous avez compris qu’à ce rythme, on n’est pas près d’avoir une issue et je ne vais vous citer tous les tweets, car la rhétorique est classique, quotidienne, redondante, et on passe par l’antisémitisme, je lui rappelle quand même que les juifs participaient à la vie économique à Constantinople dans l’empire Ottoman.


Et voilà qu’il commence à faire des menaces, j’essaye d’en savoir un peu plus interlocuteur.


Et là, il me sort une réponse exceptionnelle :

Que puis-je répondre ? Et d’ailleurs il était temps pour moi de quitter le monde virtuel. Les Charlies ont imposé une dictature de la pensée qu’ils leur permettent de trier entre les bons et les mauvais Français, on risque d’être pénalement responsable si on n’affiche pas pleinement la nouvelle religion d’état. La sécularisation a fait que pour la moindre chose, ils s’attachent à ça, guère mieux que ceux qui idolâtre une vache, l’injonction à adhérer à ce slogan publicitaire ressemble à l’obligation d’adorer le leader nord-coréen Kim Jong-Un. Et la réflexion pourrait continuer encore bien plus sur Charlie.

 

About Jack

Directeur de la publication. Jacques, Jack, Ismaël. Plusieurs pseudos pour une seule personne ! Revenant à l'Islam depuis pas mal d'années, grâce à Allah, ma vie a été chamboulée non sans regret. Comédien de formation, humoriste, auteur, vadrouilleur dans le monde mais surtout à Paris. Je souhaite faire partager le quotidien d'un musulman à travers ce webmagazine, avec des articles et des vidéos.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.