La Chine communiste continue la persécution contre les musulmans Ouïghours

By on 24 avril 2017
muslimvillage

Il ne fait pas bon être musulman de l’ethnie Ouïghours en Chine. Cette minorité turcophone, présente dans la région du Turkestan occupé, ne cesse d’être persécuté par le régime chinois. Leur problème ? Croire en Dieu, quand eux croient au Parti.

Il y avait déjà l’interdiction de faire ramadan pour les fonctionnaires de la province de Xinjiang, nom actuel du Turkestan, mais on continue dans les lois liberticides, qui défient la raison humaine. Dorénavant, nous avons comme nouvelles mesures à leur encontre :

  • Plus de barbe “bizarre” pour les hommes avec une récompense de 275 € si vous dénoncez un barbu.
  • Plus de voile intégral.
  • Interdiction d’utiliser le nom halal et le marquer sur les devantures des restaurants. Mon contraire aux valeurs laïques du pays.
  • Pas de mariage religieux, considéré comme une pratique extrémiste.
  • Empêcher les enfants de recevoir l’éducation civique est banni.
  • Ne pas regarder la télévision et écouter la radio publique sont considérés comme des actes anormaux. Même s’ils ne comprennent pas la langue officielle.
  • Prénom à consonance arabe interdit.

Les mesures restrictives à l’encontre des Ouïghours ne sont pas nouvelles, mais ces nouvelles mesures sont dus à un nouveau secrétaire du PCC nommé dans cette région.

Les arguments sont souvent les mêmes, lutte contre le terrorisme. Mais en pratiquant des répressions et des restrictions de la sorte, les Ouïghours ne peuvent que se radicaliser. A force de persécuter quelqu’un, il se rebelle. Surtout que ces musulmans ont une pratique religieuse “soft”, voulant pratiquer leur foi sereinement, et on leur en empêche.

Cette région est aussi stratégique pour la Chine, elle regorge de matières premières. Elle fait tout pour la peupler de l’ethnie Han, afin qu’elle soit majoritaire. Elle développe aussi le tourisme dans cette région en réduisant les pratiques cultuelles à des simagrées, où les touristes peuvent rentrer sans gène chez l’habitant.

Mais ce qui est embête, non, ce qui exècre les autorités, c’est que les Ouïghours croient en autre chose que le Parti. Le PCC a fait eux même une traduction du Coran. Une traduction faite part des communistes, on laisse imaginer, le vocable employé… Leur problème, disons le clairement, est qu’ils sont musulmans, et en ces périodes de trouble, afficher sa solidarité envers des musulmans, ça ne le fait pas.

Le communisme est la laïcité porté à son paroxysme, dont la France a porté ses valeurs. Elle n’irait pas jusqu’à ce point dans les persécution, mais les communismes, trotskistes, ont toujours voix aux chapitres en France, déjà, on ne les entend rarement se désolidariser de ces actes, de plus rien nous dit qu’on pourrait aller dans ces dérives s’ils étaient au pouvoir. On pourra arguer, comme le dit Alain Badiou, que se sont des hypothèses communismes, dont l’histoire a invalidé son idéal, et que le capitalisme, actuellement, ne fait pas mieux. Mais l’égalitarisme n’est que le par feu pour croire en l’idéologie de l’homme. La France est à la croisé entre une idéologie laïque proche du communisme, en étant capitaliste dans son économie, avec un matelas social, à la différence des pays anglo-saxons, libéral sur le plan économique et moral. Ce qui n’empêche pas dans tous les cas, que l’islamophobie se développe. Est-ce qu’on va être, les musulmans de France, des Ouïghours ?

 

 

 

 

 

 

About Jack

Directeur de la publication. Jacques, Jack, Ismaël. Plusieurs pseudos pour une seule personne ! Revenant à l'Islam depuis pas mal d'années, grâce à Allah, ma vie a été chamboulée non sans regret. Comédien de formation, humoriste, auteur, vadrouilleur dans le monde mais surtout à Paris. Je souhaite faire partager le quotidien d'un musulman à travers ce webmagazine, avec des articles et des vidéos.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.