Skip to content Skip to footer

La nigelle et le miel : efficace contre la COVID-19

Une étude avec essai randomisé multicentrique contrôlé contre placebo, initié par un investigateur, avec un cadre de supériorité, et mené dans quatre établissements de soins médicaux au Pakistan, a montré son efficacité pour lutter contre la COVID-19, avec un remède simple : un traitement à base de nigelle et de miel.

Ainsi, ces cliniciens se sont lancés dans une initiative peu commune en proposant un traitement comportant du miel et une plante, la Nigelle ou Nigella Sativa. Le mélange est présenté sous la dénomination HNS (Honey – Nigella Sativa).

Attention: les pré-impressions sont des rapports préliminaires de travaux qui n’ont pas été certifiés par des pairs. Ils ne doivent pas être invoqués pour guider la pratique clinique ou les comportements liés à la santé et ne doivent pas être rapportés dans les médias comme des informations établies.

Une huile aux bienfaits extraordinaires

Depuis plus de 2000 ans, en graine ou en huile, la Nigella sativa L. est employée comme remède naturel au Moyen-Orient et en Extrême-Orient, et plus particulièrement chez les musulmans influencés par la parole prophétique.

Les propriétés de l’huile de nigelle sont dû à la thymoquinone, son constituant majeure, c’est grâce à elle que l’huile de nigelle tire l’essentiel de ses bienfaits, et qui ont été démontrées par de nombreuses études scientifiques. Citons comme bienfaits :

  • antioxydant
  • anti-inflammatoire
  • immunomodulateur
  • antitumoral
  • antidiabétique
  • Elle joue un rôle aussi non-négligeable dans les systèmes cardio-vasculaire et gastro-intestinal. Et encore bien d’autres bienfaits

En transitant vers les cellules infectées, la thymoquinone peut se lier à l’enveloppe lipophile du virus SARS-CoV-2 en raison de sa nature hydrophobe et, ainsi, l’inhiber (2). Elle a démontré des activités anti-inflammatoires, anti-oxydantes, antitumorales et antimicrobiennes. Fait intéressant, la thymoquinone et l’extrait de Nigella sativa se sont révélés efficaces contre le virus de la grippe aviaire (H9N2 AIV) et un modèle d’infection à cytomégalovirus murin.

Le traitement des cellules avec de l’extrait de Nigella sativa avant l’infection par le coronavirus diminue la réplication du virus. De plus, l’analyse de l’expression génique des protéines potentielles des récepteurs transitoires (TRP) a montré une réduction des charges virales lors des traitements d’extraits, ce qui peut diminuer la survie des coronavirus à l’intérieur des cellules.

Des résultats impressionnants à confirmer

Trois cent treize patients – 210 modérés et 103 sévères – ont été inclus dans une étude randomisée du 30 avril au 29 juillet 2020. Parmi ceux-ci, 107 ont bénéficié du traitement par Nigella Sativa tandis que 103 ont eu un placebo pour les cas modérés. Pour les cas graves, 50 ont reçu le HNS et 53 ont reçu des placebos (1).


Les résultats sont pour le moins impressionnants avec une réduction de 50 % pour la durée des symptômes 4 jours (traités) contre 7 jours (placebo) pour les sujets touchés par une COVID modérée, et ramené à 6 jours (traités) contre 13 jours (placébo) pour les cas sévères. Le HNS a également réduit le temps de présence du virus de 4 jours dans les cas modérés (6 contre 10 jours) et sévères (8,5 contre 12 jours). Le HNS a amélioré le score clinique au jour 6 avec une reprise d’activité normale dans 63,6% contre 10, 9% parmi les cas modérés et une sortie de l’hôpital dans 50% des cas contre 2,8% dans les cas graves.


Enfin, dans les cas graves, le taux de mortalité était quatre fois plus faible dans le groupe HNS que dans le groupe placebo avec une réduction de mortalité de 82 % (4% contre 18,87%, OR : 0,18) Aucun effet indésirable lié au HNS n’a été observé. Cette étude est dans les mains des pairs et doit être validée avant d’être définitivement publiée.

Le miel réduit les symptômes

Le miel est principalement composé de sucres avec de petites quantités d’acides aminés, de protéines, d’enzymes, d’acides organiques, de vitamines, de minéraux, de substances volatiles et de polyphénols. Le miel a montré une efficacité équivalente en essai randomisé sur le traitement de l’herpès labial versus l’aciclovir.


Les caractéristiques antibactériennes du miel ont été attribuées à une concentration élevée en peroxyde d’hydrogène (H2O2) et à un pH bas avec le méthylglyoxal. La présence de H2O2 dans le miel endommagerait de façon irréversible l’ADN microbien par la génération de radicaux hydroxyles. De plus, le miel favoriserait la prolifération des lymphocytes, stimulerait la phagocytose et régulerait la production de cytokines pro-inflammatoires. Certains constituants (arabinogalactanes de type II, le méthylglyoxal et la principale protéine de gelée royale 1) provoqueraient une action immunostimulatrice.


D’autre part, certains composants (glucose oxydase, l’acide gluconique, polyphénols) présentent une action anti-inflammatoire via la suppression de la production de certaines molécules, comme les métalloprotéinases matricielles et les espèces réactives de l’oxygène.

Ces résultats suggèrent l’intérêt de l’utilisation du HNS cocktail de composés qui se complètent pour lutter contre les pathologies liées au SRAS-CoV-2, comme candidat potentiel pour combattre la COVID-19 dans le monde.

En conclusion, HNS s’est avéré un remède sûr et efficace pour les patients atteints de COVID-19. Il favorise la clairance virale, une récupération plus rapide et réduit la mortalité. Son prix abordable (<5 $ pour l’ensemble du traitement), sa disponibilité en vente libre et sa facilité d’administration (en tant que remède facile à domicile) rendent ce traitement encore plus faisable. De plus, en tant que nutraceutique peu coûteux, le HNS peut être utilisé seul ou en combinaison avec d’autres médicaments pour des effets additifs. Le traitement est très susceptible de réduire considérablement le fardeau des systèmes de soins de santé.

Inspiré de l’article de l’Infodujour

Source de l’étude scientifique ici.

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

× Comment puis-je vous aider ?