Portiques d’Al Aqsa : une humiliation (de plus)

By on 20 juillet 2017

Suite à l’attaque sur l’Esplanade des Mosquées de vendredi dernier, les autorités israéliennes ont procédé à l’installation de détecteurs de métaux à l’entrée du troisième lieu saint de l’Islam.

En signe de protestation les autorités religieuses ont donné comme consigne aux fidèles de ne pas se rendre à la mosquée d’Al Aqsa qui a été par des centaines de musulmans priant à l’extérieur, aux nez des policiers israéliens.

Solidarité

En tant que musulman, on peut accepter encore cette humiliation. Après avoir dépossédé les Palestiniens de leurs demeures, construit un mur hideux de 8 mètres de haut, détruisant le paysage, en même temps que rendant difficile les déplacements en Palestine, et ce n’est qu’une ébauche des dégâts de l’occupation, voilà que l’occupant décide de filtrer qui rentre dans la mosquée appartenant à tous fidèles musulmans du globe. Ce qui nous unit en tant que croyant avec nos frères musulmans palestiniens, au-delà de l’indignation face aux injustices, et notre attachement à la religion, à cette terre qui a vu passer tous les Prophètes du monothéisme, si certains problèmes les concernent directement eux, l’occupation d’Al Aqsa nous concernent tous, et montrer sa solidarité dans leur combat, car ce sont eux en première ligne, est la moindre des choses. De La France au Japon, sachez mes frères palestiniens qu’on vous soutient.

Pour ceux qui peuvent

Y aller, tout simplement. Les Palestiniens sont accueillants, ils ne veulent pas qu’on les oublie. Quoi de plus beau que d’avoir le front baissé sous la protection d’Allah, en signe de protestation contre cette souillure. Alors c’est sûr que c’est dommage de ne pas faire de selfie du Dôme du Rocher, tant pis pour les like Facebook, mais l’heure n’est plus à l’amusement, déjà qu’on passe pour la plupart nos vacances au soleil, ou à la neige, dans l’oisiveté, comment peut on rigoler sur nos photos quand nos frères souffrent de la Syrie au Yémen, sans oublier les Rohingyas ? Ceci-dite avec les tensions qui vont s’accroître, avec le risque d’une troisième intifada, il vaut mieux prendre ses précautions.

Jérusalem terre de paix

Historiquement juifs, musulmans, chrétiens ont toujours vécues en paix en Palestine. Sous Gouvernorat musulman, ce qui a été le plus souvent le cas ces derniers siècles, chaque communauté pouvait venir en pèlerinage pour vivre leur culte. Entraver la liberté de circuler, sous prétexte de sécurité ne fait qu’attiser les tensions déjà à son maximum. N’en déplaise au président du Crif, qui s’offusquait de la décision de l’Unesco, mais oui Hébron est et restera à la Palestine. Et n’importe quelle personne sincère n’avait pas besoin de cette résolution pour le savoir, un peu d’histoire suffit. Il en est de même pour Jérusalem.

 

About Jack

Directeur de la publication. Jacques, Jack, Ismaël. Plusieurs pseudos pour une seule personne ! Revenant à l'Islam depuis pas mal d'années, grâce à Allah, ma vie a été chamboulée non sans regret. Comédien de formation, humoriste, auteur, vadrouilleur dans le monde mais surtout à Paris. Je souhaite faire partager le quotidien d'un musulman à travers ce webmagazine, avec des articles et des vidéos.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.