Un ancien soldat de l’armée devient la première femme musulmane transgenre de Grande-Bretagne et est maintenant MARIÉE

By on 12 mai 2018

  • Lucy Vallender a eu un changement de sexe en 2010 et s’est convertie à l’Islam l’année dernière
  • «J’ai essayé de faire des choses machistes mais j’essayais d’être quelqu’un que je n’étais pas», dit-elle
  • Murad, déjà marié, l’a rencontré en ligne, mais il ne savait pas qu’elle était une fois un homme
  • Ils se sont mariés en avril lors de la première rencontre et se sont rencontrés deux fois 
  • Mais sa mosquée locale l’a barrée après qu’elle ait refusé de prier avec les hommes

Un ancien soldat entraîné a troqué son béret de l’armée territoriale contre un voile et est devenue la première femme musulmane transgenre de Grande-Bretagne.

Lucy Vallender avait l’habitude d’être appelée Laurens et dit qu’elle est finalement ‘fidèle à elle-même’ après un changement de sexe il y a trois ans.

La jeune femme de 28 ans est maintenant mariée à un musulman qu’elle a rencontré sur un site de rencontres en ligne, mais il ne savait pas qu’elle était un homme quand ils se sont mariés.

Elle porte maintenant un voile complet devant sa maison de Swindon pour montrer au monde qu’elle est mariée.

L’ancienne ouvrière a déclaré qu’elle aimait les armes à feu et affirme qu’elle buvait régulièrement avec les autres squaddies en tant que technicien privé, mais Lucy savait à 14 ans qu’elle voulait devenir une femme.

«J’ai essayé de faire des choses machistes pour arrêter d’être ce que je pensais, mais ça n’a pas marché parce que j’essayais d’être quelqu’un que je n’étais pas», a-t-elle dit.

«Je me sentais différemment des autres – j’étais attirée par les hommes.

“Mais j’ai supprimé mes sentiments et j’ai essayé de vivre comme la plupart des gens de mon âge.

Je sortais en boîte avec des amis et buvais beaucoup d’alcool.

«J’avais aussi des petites amies, mais ça ne devenait jamais physique et disparaissait toujours après quelques mois.

“Rejoindre l’AT était ma dernière tentative d’essayer de s’adapter à ce genre de vie, mais je ne pouvais plus le supporter et je suis parti après environ un an.

«J’avais l’impression d’être dans le mauvais corps.

Après avoir quitté le TA, la jeune femme de 28 ans a commencé à s’habiller en tant que femme et avait des relations avec les hommes.

Elle a également développé ses cheveux et a eu l’hormonothérapie avant son opération de changement de vie.

Lucy a déménagé de sa maison familiale à Cirencester et a eu le courage de voir son médecin avant de devenir une femme.

Mlle Vallender a dit à son généraliste qu’elle était «dans le mauvais corps» et il y a trois ans, elle a changé de sexe.

«J’étais si nerveuse et au début je pouvais difficilement former les mots, mais je lui ai dit que je voulais être une femme et il m’a dit ‘ok’ – c’était ça, ‘dit-elle.

Elle est ensuite retournée travailler comme portière de cuisine au ministère de la Défense.

Autre changement de vie majeur, elle s’est ensuite convertie à l’islam parce qu’elle promu la paix, en septembre dernier.

“J’y avais pensé pendant un moment, mais c’est un tabou, pensais-je. Mais je l’ai fait parce que c’est une belle religion – si paisible.”

Je me sentais bien et j’avais quelque chose à croire.

«Je me sentais heureux et soulagé à la fin – le plus heureux que j’ai jamais ressenti dans ma vie.

Sa conversion à l’Islam a suivi l’automne dernier et ensuite elle a épousé Murad lors d’une petite cérémonie chez lui à Londres.

«Je l’aime, il est gentil et doux», dit-elle.

Je l’ai vu deux fois depuis le mariage. Quand je le vois, nous avons des relations sexuelles.

Je ne lui ai pas dit que j’étais transsexuel, mais il devait s’en douter comme il a vu mes cicatrices.

Mais elle a eu des problèmes avec sa mosquée locale à Swindon, Wiltshire, car ils ne l’ont pas laissée prier avec les autres femmes.

Mlle Vallender dit qu’elle a été victimisée par des travailleurs sociaux, qui, dit-elle, lui ont demandé des renseignements personnels, et l’a bannie parce qu’elle est transsexuelle, et elle veut «obtenir justice» pour les personnes transgenres et musulmanes.

“Ils disent que je suis le premier musulman transgenre mais je parie qu’il y en a d’autres – ils ont juste peur”, a-t-elle dit.

La façon dont ils m’ont traité était dégoûtante.

«Ils m’ont posé des questions sur la taille de mon bonnet, m’ont posé des questions sur ma pomme d’Adam, sur mes règles et m’ont demandé de voir mon certificat de naissance.

«Ils ont dit que je devais prier avec les hommes alors je suis parti et j’ai prié à la maison à la place.»

«J’espère que les gens changeront d’attitude et que d’autres personnes comme moi se rendront compte qu’elles sont libres d’être elles-mêmes.»

“J’ai dit cela à ma mère et elle a été choquée.”

Un porte-parole de la mosquée de Swindon a déclaré: “Tout le monde est le bienvenu, tant qu’ils se comportent selon l’islam.”

Par MARTIN ROBINSON source dailymail.co.uk

 

About Jack

Directeur de la publication. Jacques, Jack, Ismaël. Plusieurs pseudos pour une seule personne ! Revenant à l'Islam depuis pas mal d'années, grâce à Allah, ma vie a été chamboulée non sans regret. Comédien de formation, humoriste, auteur, vadrouilleur dans le monde mais surtout à Paris. Je souhaite faire partager le quotidien d'un musulman à travers ce webmagazine, avec des articles et des vidéos.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.