Charte du CFCM versus charte de la Mosquée de Paris

By on 25 mai 2017

Le 30 mars 2017, EXACTEMENT le même jour, le Conseil français du culte musulman et la Mosquée de Paris ont sorti leur charte respective. Charte de l’imam pour le premier, et charte fondant l’islam de France pour le second.

Il faut croire que chacun avait son texte prêt et qu’ils attendaient que l’un le sortent pour le balancer aussitôt. L’information a été relayée par les médias, comme le Point qui a qualifié la Charte de la Mosquée de Paris d’historique.

Une “guéguerre”

Ceci-dit, cette information a peu été commenté par les musulmans, peu relayée par les médias communautaires. l’Islam de France est un serpent de mer où chaque association qui est censé représenté les musulmans, veulent s’en accaparer, afin d’affirmer leur leadership auprès de la communauté musulmane française.

En réalité, ces associations ne représentent qu’eux même, bien souvent dirigé, sans leur manquer de respect, par des anciens, dont on se demande qu’est qu’ils recherchent en retour. En tous cas de par leurs “travaux” avec les gouvernements qui se succède, les faveurs du pouvoir doivent être l’une de leur source de motivation principale.

il ne font que discuter entre eux, Cfcm, Uoif, Mosquée de Paris et sûrement d’autres associations. Entre réunions, conseil d’administration, trahison, pacte de circonstance… un feuilleton qui intéresse certains médias, mais dont les musulmans ne s’en occupent guère. Toujours la division, et c’est malheureusement une spécialité des musulmans de France, sous fond de rivalité des pays d’origine. Et pour le coup, ces associations se divisent alors qu’idéologiquement  ils sont assez similaires…

Deux chartes républicaines

Ces deux associations, en rédigeant leur charte, ont dû se livrer à un exercice schizophrénique, qu’est de définir l’expression d’une religion, dans un contexte laïque séculaire, qu’est la République française, et où la religion musulmane a souvent été agitée pour son incompatibilité avec les valeurs républicaines, sous fond d’attentat. La France est certes un petit pays par sa taille, mais c’est un grand pays par l’aura qu’elle dégage dans le monde. Mais de là à vouloir créer une nouvelle religion qu’est l’Islam sous France, avec la complicité de valet docile, je crois qu’il faut un peu éteindre la lumière. Chaque pays va donc créer son Islam ? On aura l’Islam du Japon ?

Car ces deux chartes se rejoignent sur un point essentiel fondateur de leur texte : tout musulman doit respecter les valeurs et les lois de la République française.

Les références religieuses dans leur charte ne sont là que pour attraper le chaland. Le CFCM, pour montrer que les musulmans doivent respecter toute personne, peu importe ses convictions, cite le verset 256 de la sourate la vache : “nulle contrainte en religion”. Cependant il troque volontairement – ou pas – le verset, comme c’est souvent le cas d’ailleurs, et nous allons le citer en entier :

“Nulle contrainte en religion. Car la Guidée, (la voie qui fait parvenir à Allah) est distincte de l’égarement. Celui qui rejette le diable et qui croit en Allah (qui choisit la voie qui fait parvenir à Allah), a saisit l’anse la plus solide, celle qui ne se brise jamais. Allah est Audient et Omniscient.”

L’exégèse d’Ibn Kathir nous dit à propos de ce verset : Dieu exhorte les hommes à ne plus contraindre les autres à embrasser l’Islam qui est devenu clair et évident pour tout le monde, qui n’a besoin des autres pour y adhérer sauf ceux que Dieu veut bien diriger, leur ouvre les poitrines, et illumine leur intérieur. Quant à ceux à qui Dieu leur a scellé leur ouïe et leur vue, rien ne leur servira de se convertir sous la contrainte.

Le respect, oui, mais dans l’affirmation de la vérité.

Pour la Mosquée de Paris, on parle de la pudeur de manière générale, sans habit particulier. Manière déguisée, visant les femmes, de dire que votre voile n’est que simagrée, comme le disent Ghaleb Bencheikh et Tareq Oubrou. Ces anciens se croyant progressistes veulent régir comment une musulmane doit s’habiller, un comportement paternaliste qui au final, rendra heureuse que les féministes.

Et on peut trouver toute sorte d’incohérence, d’arrangement avec la religion, dont on se demande qui a donné l’aval théologique. Mais bon, le but était justement était de contextualiser… la religion c’est dans le cœur, au fond de ta couette, et puis c’est tout.

Au final…

Voulant ménager la chère et le chou en voulant ne pas froisser les musulmans tout en voulant honorer la République, leur charte risque de convenir à personne. Les extrémistes laïques et autres identitaires diront qu’elle ne veut pas assez loin dans la supériorité de la nation. Quant aux musulmans, certains points réformateurs allant jusqu’à remettre en cause certains fondements dogmatiques, fait qu’il sera difficile pour beaucoup de musulmans de se retrouver dedans.

On n’a pas besoin que ces deux associations et de leur effort d’interprétation pour nous dire qu’il faut être miséricordieux, pratiquer l’aumône, et nous expliquer ce que c’est le ramadan. On y arrive sans eux. Qu’ils quittent leur sérail parisien et retournent voir la base. Qu’ils défendent les musulmans au lieu de donner le baton pour nous faire battre.

 

 

 

About Jack

Directeur de la publication. Jacques, Jack, Ismaël. Plusieurs pseudos pour une seule personne ! Revenant à l'Islam depuis pas mal d'années, grâce à Allah, ma vie a été chamboulée non sans regret. Comédien de formation, humoriste, auteur, vadrouilleur dans le monde mais surtout à Paris. Je souhaite faire partager le quotidien d'un musulman à travers ce webmagazine, avec des articles et des vidéos.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.